• Google +
  • Facebook
  • YouTube

Biographie

« Ce matin, je me suis levée pour dévorer le monde ». Ainsi Rose-Esther Guignard, née en Haïti le 18 janvier 1985, arrive en France en 1998. Elle a 13 ans, un nouveau monde s’offre à elle.  Avec une énergie communicative, une force inépuisable et la joie de sa jeunesse, elle fait partager les contes, les chansons et les comptines de son pays. Son imagination, sa gaieté et sa manière enchanteresse de transmettre son plaisir l’amènent à vouloir devenir comédienne. Elle entre en classe littéraire au lycée Rotrou à Dreux à l’option cinéma audiovisuel. Elle développe sa passion pour le théâtre dans l’association du Cercle laïque de Dreux.

En mars 2007, elle crée son premier spectacle  « Tézin, le Poisson amoureux » inspiré d’un conte traditionnel Haïtien. Dans le cadre des « Deuxièmes Pressions de la scène » à l’Atelier à spectacle à Vernouillet (28), sa prestation est couronnée par deux prix : le coup de pouce de l’Atelier à spectacle ainsi que le coup de cœur de la FNAC.

En avril elle est sélectionnée pour représenter la région Centre au 26ème Prix de la Jeunesse au 60ème Festival de Cannes.

En octobre 2007, elle entre au Conservatoire d’Art Dramatique Erik Satie à Paris.

En mars 2008 « Tézin, le Poisson amoureux » obtient le Prix de la Meilleure Œuvre Originale au concours des 12emes Rencontres du Jeune Théâtre à Savigny-sur-Orge.

En avril 2009, elle se produit sur la scène du théâtre Marigny à Paris avec sa classe d’art dramatique dans « Incendies » de Wajdi Mouawad et danse  avec le Mouvement pour l’Acteur-Expression Corporelle au Théâtre Silvia Montfort.

Les deux  années suivantes, elle se  perfectionne  avec des stages de voix, chanson, interprétation…

L’année 2012 marque un tournant décisif dans sa création. En mars, elle signe sa seconde création intitulée « Elma et l’Oranger magique », toujours inspirée d’un conte traditionnel Haïtien, sur la scène de La Passerelle à Vernouillet (28), dans le cadre d’un « Projet Initiatives Jeunes» soutenu par la Ville de Vernouillet et  le Cercle Laïque de Dreux. Elle obtient  le Prix de la Meilleure Œuvre Originale à Savigny-sur-Orge aux 16émes Rencontre du Jeune Théâtre à Savigny-sur-Orge.

Elle est interviewée en mars par Brigitte Patient  dans l’émission « Un jour tout neuf, venus d’ailleurs » sur France inter, en mars 2012.

Le même mois, son histoire « Alphonse le chauffeur » est lauréate du concours «La Farandole des histoires» dans le cadre de la semaine de la langue française et de la francophonie.

En mai, elle joue deux pièces de Jean Durossier Desrivières « Magadala » et « Marques Déposées »  avec la « Compagnie de la Gare » de Vitry-sur-Seine, au Festival de l’Oh, organisé par le Conseil Général de Seine-Saint-Denis.

Invitée aux journées mondiales de l’Afrique qui marquent l’entrée d’Haïti au sein de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), Rose-Esther joue ses contes, lit des extraits de poèmes et présente l’hymne de l’union africaine lors de la soirée de gala à l’Hôtel de ville de Lyon le 25 mai 2012.

Rose-Esther Guignard, intègre l’Atelier Fahrenheit 451 en septembre 2012, au Conservatoire Contemporain de Littérature Orale à Vendôme en tant que conteuse professionnelle.

« Tézin, le Poisson amoureux » parait en octobre 2012, chez l’Harmattan, collection « les 4 vents ».

Sa personnalité inspire Jacques Bruyas qui écrit pour elle:  « Abobo » qu’elle interprêtera sur les planches en 2013.